Livraison Offerte Pendant Le Mois du Ramadan
Qui Sont Les Amazigh

Qui Sont Les Amazigh

de lecture

Dans le monde arabe, il existe de multiples identités. Parmi les nombreuses identités, il y a les Amazigh, qui vivent principalement en Afrique du Nord.

Les Amazighs ont une identité, des traditions, une culture et une histoire qui leur sont propres.

Lisez cet article pour découvrir ce peuple riche en histoire.

Djellaba homme et femme

Histoire

Leur histoire remonte jusqu'à 3000 avant J.-C. Cela signifie qu'ils vivaient en Afrique du Nord bien avant l'arrivée des Arabes. Avant cela, cependant, les Amazigh étaient relativement isolés du reste de l'Afrique à cause du désert du Sahara. L'histoire des Amazighs est en grande partie transmise oralement, car leur langue écrite est difficile à trouver.

Découvrez dans cette vidéo les origines du peuple Berbère :

Source : agwdid

 

Où vivent les Amazighs ?

Le peuple amazigh habite un territoire qui s'étend sur la majeure partie de l'Afrique du Nord, des côtes méditerranéennes et atlantiques jusqu'au Sahel. Depuis le XXe siècle, il est également très présent en Europe.

Carte amazigh

Le territoire traditionnel du peuple amazigh est appelé "Tamazgha" en langue amazighe. De nombreux habitants de la région ont des ancêtres amazighs, mais après des siècles d'arabisation, ils n'ont pas tous conservé un patrimoine culturel et linguistique amazigh.

En conséquence, à ce jour, les territoires de Tamazgha où des populations importantes se reconnaissent comme amazighes n'ont pas de continuité territoriale, étant séparés par des zones où la plupart des gens se considèrent comme culturellement et linguistiquement arabes, ou par des régions désertiques en grande partie dépeuplées.

Ainsi le Rif, l'Atlas et le Souss (Maroc), la Kabylie, le Mzab et les Aurès (Algérie), Djerba (Tunisie), le Zuwara et les montagnes de Nafusa (Libye), l'oasis de Siwa (Égypte) et les régions sahariennes et sahéliennes peuplées de Touaregs - dont l'Azawad - qui s'étendent sur toute l'Algérie, La Libye, le Mali, le Niger et le Burkina Faso peuvent être cités parmi les territoires les plus importants de Tamazgha où un caractère culturel et linguistique amazigh a été préservé. Dans certains de ces cas, un mouvement politique basé sur l'amazigh s'est également développé.

village amazigh

 

Les Amazighs

Les Amazigh, ou Imazighen, représentent environ 25 à 30 millions de personnes en Afrique du Nord. Ils vivent le plus souvent au Maroc (où la population est la plus importante), en Algérie, en Libye, en Tunisie, en Mauritanie et dans de petites parties du Mali et de l'Égypte.

La langue traditionnelle que parlent les Amazigh est le tamazight, bien que beaucoup d'entre eux parlent également l'arabe aujourd'hui.

D'autres personnes appellent les Amazighs les Berbères. Cependant, ce nom suscite une controverse parmi les Amazighs en raison de son histoire. Le mot "berbère" est le mot latin pour barbare, que les Romains ont nommé l'Amazigh quand ils sont venus en Afrique.

Au Maroc, les Amazighs sont divisés en trois groupes : les Riffians, les Chleuh et les Amazighs du Maroc central. Les divisions sont basées sur la géographie, où les Riffians se trouvent dans les montagnes du Rif tandis que les Amazighs du Maroc central se trouvent au Maroc central. Aujourd'hui, les communautés amazighes se sont mélangées, certaines vivant dans les montagnes ou dans des zones plus rurales, et d'autres s'étant déplacées vers les villes.

village rural amazigh

La Langue Amazigh

L'amazigh est une langue de la famille afro-asiatique parlée dans toutes les régions mentionnées ci-dessus. Elle compte entre 18 et 30 millions de locuteurs.

La variation de ses dialectes a conduit certains linguistes à les considérer comme des langues différentes appartenant à une branche amazighe, plutôt comme une seule langue. D'autres linguistes, compte tenu de leur origine commune et de leurs similitudes essentielles, considèrent que l'amazigh est fondamentalement une langue unique.

Les quatre grands blocs dialectaux de l'amazigh sont le nord, l'ouest, l'est et le touareg. La plupart des locuteurs amazighs utilisent l'une des principales variantes nordiques : Riffian, Tamazight et Tashelhit au Maroc ; Kabyle, Chaoui et Mozabite en Algérie.

L'amazigh est une langue officielle au Maroc depuis 2011, et en Algérie depuis 2016. Dans les deux pays, cependant, l'usage officiel de l'arabe continue d'être privilégié par les autorités de l'État.

peuple amazigh

Crédit photo : Maroc diplomatique

La Culture Amazigh

Les Amazighs ont de multiples composantes centrales dans leur culture. Bien sûr, il y a la langue (tamazight) et la religion (animiste, bien que beaucoup soient maintenant musulmans).

En outre, le foyer est très important dans leur culture : les familles, en particulier celles qui vivent dans les zones rurales, vivent dans des maisons multigénérationnelles et sont organisées de manière patriarcale.

Ils sont également connus pour leurs compétences artistiques et créatives, qui comprennent la poterie, le tissage, les bijoux, le henné et d'autres formes d'art.

Lorsque les artistes réalisent leurs œuvres, ils incorporent la "baraka" dans leur art. Le concept de "baraka" n'a pas de traduction directe, bien qu'il soit mieux traduit par "pouvoir spirituel" ou "pouvoir des saints". Cela signifie qu'il faut éloigner les mauvais esprits, tels que le mauvais œil, en appliquant des symboles, des motifs et des couleurs spécifiques dans leurs œuvres.

Baraka est au cœur de la culture amazighe et existait bien avant que les Amazighs ne se convertissent à l'Islam. En plus de leurs œuvres, les Amazighs croient que le henné, le bois de santal et le laurier-rose éloignent les mauvais esprits. C'est pourquoi les femmes se font des dessins au henné et se maquillent même les yeux avec du khôl pour se protéger des mauvais esprits.

henné amazigh

Une tradition pour les femmes est celle des tatouages sur le visage. Ces tatouages sont un rite de passage pour les femmes qui sortent de l'adolescence et entrent dans l'âge adulte. Cependant, cette tradition est en train de s'estomper, car les tatouages ne sont pas autorisés dans l'Islam. À la place, les femmes utiliseront du henné pour le tatouage. Les femmes porteront également un foulard décoré sur la tête pour montrer leur créativité.

La terre est un autre élément très important et central de leur culture. Les Amazighs croient que la terre permet de maintenir la vie et qu'elle les a protégés de multiples invasions.

terre amazigh

L’identité Amazigh d’Aujourd’hui

De tous les pays arabes où vivent les Amazighs, le Maroc est le seul à avoir officiellement reconnu les Amazighs en tant que groupe. En 2011, le roi Mohammed VI du Maroc a modifié la constitution pour ajouter le tamazight à la liste de leurs langues officielles, un grand pas pour les Amazighs. Avec elle, ils ont également fait un effort pour la préserver en créant un alphabet écrit.

Cependant, les autres pays arabes n'ont pas reconnu les Amazighs, et certains ont même interdit une partie de la culture amazighe (comme les drapeaux, les vêtements traditionnels, etc.). On attend plutôt d'eux qu'ils abandonnent leur culture et adoptent pleinement la culture arabe. Cela a suscité la colère de nombreuses personnes, qui ont protesté pour que leur culture soit reconnue et représentée. En outre, beaucoup de gens les appelleront encore "Berbères", connaissant les implications de ce nom et la façon dont il a été utilisé dans le passé.

 

Les Amazighs ont encore un long chemin à parcourir avant d'être acceptés et reconnus dans de nombreux pays arabes. Leur présence dans le monde arabe est significative et historique, mais ils ne sont pas traités comme tels.

drapeau amazigh

Crédit photo : Bladi.net

 

Si vous avez des recommandations, dites-les nous en commentaire.

Pour vous remercier d’avoir lu cet article jusqu’au bout.

Je vous offre 10% de réduction (code=CADEAU10) sur toute votre commande sur le site : Djellaba Tradition.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.